Comment l’astrologie est-elle née ?

L’astrologie fait partie des arts divinatoires les plus populaires. Les astrologues réalisent une étude astrologique prédictive dans le but de révéler une situation dans le futur. Pour connaître un événement à venir, un individu n’a qu’à consulter son horoscope. Mais, il est important de considérer l’origine de cette discipline.

La définition et les caractéristiques particulières de l’astrologie

L’astrologie désigne une étude des analogies qui existeraient entre les mouvements des corps célestes et les situations relatives à la vie matérielle. Celle-ci peut tenir lieu d’instrument divinatoire. Les astrologues croient que les astres peuvent influer sur les comportements et sur les événements terrestres.

Pour comprendre la définition exacte de l’astrologie, il s’agit de chercher l’origine et la dérivation de ce mot. Le vocable astrologie tire son origine de l’expression grecque  « astron » et « logos ». L’astron signifie astre et le logos désigne une étude ou une science. D’après les règles de l’étymologie, l’astrologie indique une discipline qui traite de corps célestes.

Certains amateurs d’art d’expliquer les étoiles cherchent à établir les degrés de conformité entre l’astronomie et l’astrologie. L’astronomie est une branche traitant les galaxies, les étoiles, les météorites, les comètes et les planètes. Cependant, cette science ne peut pas faire fonction d’art divinatoire. Mais, les astrologues doivent être capables de comprendre et d’expliquer les principes astronomiques pour pratiquer l’astrologie.

L’origine de l’astrologie

Depuis l’Antiquité, les praticiens de l’art de traiter d’étoiles sont conscients qu’il y a des rapports entre le mouvement des planètes et les événements terrestres. En conséquence, ils commencèrent à rechercher la liaison entre l’étoile et la terre. Ils pensent que les phénomènes terrestres ont des causes astrales. Cette étude donne naissance aux tables astronomiques indiquant la position des étoiles pour chaque jour.

Environ 3000 ans avant l’ère chrétienne, la discipline astrologique a commencé à être pratiquée par les Chaldéens. Beaucoup de praticiens venant de la région de Sumer et de Babylone observèrent les astres. Mais, il paraît que l’observation des étoiles fait partie des disciplines traitant de grandeurs mesurables qui viennent de la région grecque.

La chronologie du développement de l’astrologie

200 ans avant l’ère chrétienne, l’observation des astres fait son apparition dans les territoires romains.  La pratique astrologique entrait dans les mœurs du peuple romain. Au début, l’astrologie constituait une branche religieuse. Mais, une fois qu’elle est devenue une habitude dans la conduite de la vie, elle fait office d’une pratique divinatoire.

400 ans après Jésus-Christ, certains praticiens continuaient à considérer l’astrologie comme une discipline mathématique. Mais, elle était considérée par la plupart comme une pratique constituant la relation de l’homme avec la divinité. Par contre, le christianisme pense que celle-ci fait partie des croyances païennes et il n’accepte pas de donner son consentement à la pratique astrologique.

Numérologie et analyse du prénom : comment s’y prendre ?
Consulter un astrologue au XXIème siècle : Pourquoi ? Comment ?