En quoi certains jeux ont un but thérapeutique ?

Les jeux s’illustrent souvent uniquement comme un moyen de divertissement et de distraction pour la majorité des personnes. Ils offrent un bien-être grâce à la diversité des formes de jeux disponibles tout en intégrant des aptitudes thérapeutiques et offrent des résultats intéressants permettant d’ouvrir de nouveaux horizons sur leur utilisation.

L’objectif des jeux thérapeutiques

Les jeux offrent la capacité à réinventer le monde à travers l’imagination du patient, ils ouvrent un espace exclusif destiné à la création dans lequel les émotions peuvent s’exprimer en bien ou en mal. Les adultes sont amenés à penser que les jeux ne sont que des moyens pour s’amuser en écartant les problèmes mais ces derniers sont fortement liés aux autres aspects de la vie. En effet, les enfants sont encouragés à exprimer leurs émotions et problèmes durant les sessions de jeu pour découvrir leurs inquiétudes. Par exemple, la thérapie par le jeu a permis aux patients de surmonter les traumas et peut-être qualifiée comme une intervention clinique où le thérapeute n’agit qu’en tant que catalyseur.

Il existe des jeux ayant uniquement été créé afin d’avoir des effets thérapeutiques sur les participants, notamment pour le tarot divinatoire. Le but de la tarologie est d’utiliser les cartes symboliques pour aider les individus à se découvrir, être et rester eux-mêmes ainsi que faire face aux différents problèmes.

Le virtuel fait son entrée

Les jeux vidéo ont récemment intégré la sphère médicale et dispose d’une capacité importante à développer des jeux thérapeutiques. Les jeux virtuels permettent plus facilement aux patients de s’identifier par rapport aux personnages présents dans le jeu et peuvent influencer fortement la personnalité des joueurs. Les jeux utilisant des cartes comme le tarot ont également été virtualisés et il est possible de réaliser des séances de voyance en tarologie en ligne.

Il faut tout de même remarquer que les jeux vidéo font moins appel à la créativité des patients par rapport aux autres jeux thérapeutiques, mais ils permettent de conserver la progression de chaque session sous forme de sauvegarde, et le patient peut reprendre là où il s’est arrêté lors de la séance suivante.

Un usage encore sous exploité

La thérapie par le jeu reste encore limitée à certaines personnes mais constitue en elle-même une solution pour aider à un meilleur fonctionnement physique et psychologique du corps humain. Les thérapeutes hésitent toujours à utiliser les moyens virtuels pour le bien des patients et limitent fortement l’usage de ce type de thérapie aux enfants. La méthode d’approche par le jeu correspond à un codage poétique de la réalité en diminuant ses conséquences, ce qui permet pourtant d’appréhender les problèmes avec l’aide de thérapeutes compatissant et encourageant envers les patients.